COMMENT CREER UNE ENTREPRISE AU GUATEMALA ?
5 ELEMENTS QUE TOUT INVESTISSEUR DOIT CONNAITRE.

Pour investir au Guatemala, il est important de se familiariser avec le contexte juridique et fiscal relatif à l’ouverture de n’importe quel type de commerce dans ce pays. Les étapes pour y parvenir sont faciles car les conditions légales et économiques qu’impliquent ce processus se trouvent dans un cadre légal, clair, dynamique et caractérisé par des avantages fiscaux pour le nouvel investisseur. 

Comment enregistrer ma société?

Les 5 éléments les plus importants dans un processus type de nouvel investissement sont:

Enregistrer l’entreprise au Guatemala

Connaître les impôts à payer

Connaître les avantages fiscaux que l’on peut obtenir en fonction de la spécificité de l’entreprise que l’on souhaite créer

Connaître le code du travail et les obligations qui en découlent vis à vis des employés

Et enfin mais pas des moindres, connaître parfaitement les questions migratoires

Titre de séjour temporaire :

Si un étranger souhaite rester dans le pays plus longtemps, occuper un poste de travail dans le secteur public ou privé au Guatemala ou s’il désire s’établir commercialement, il devra obtenir une résidence temporaire. Ce type de résidence lui permettra de rester dans le pays pour une période maximale de 2 ans et pourra être renouvelée pour deux périodes de la même durée (soit un total de 6 ans). De cette manière la personne pourra travailler de forme légale ou bien faire des investissements dans le pays.

 
Visa d’Affaires :

Pour des raisons d’affaires, un visa valable pour 180 jours peut être délivré, il peut être renouvelé pour une période similaire. Le demandeur devra être dûment accrédité par l’entreprise qu’il représente.

Titre de séjour permanent :

Si un étranger souhaite s’installer dans le pays de manière permanente, il pourra le faire après avoir établi son domicile dans le pays. Dans ce cas, les étrangers pourront demander leur titre de séjour permanent selon les modalités suivantes:

Résidents pensionnés (retraités) et/ou rentiers :

Ce sont les étrangers qui disposent de revenus permanents venant d’un pays tiers ou qui sont bénéficiaires d’une pension ou d’une retraite de l’Etat, d’un organisme international ou d’une entreprise particulière et ayant décidé de résider au Guatemala pour une durée indéfinie sans se consacrer à une activité rémunérée.

Titre de séjour pour mariage :

Les étrangers mariés avec des ressortissants guatémaltèques depuis au moins un an.

Résidents qui produisent des revenus dans le pays :

les étrangers qui reçoivent des revenus de leurs activités au Guatemala.

Visa d’entrée au Guatemala
Plusieurs pays n’ont pas besoin d’un visa d’entrée pour le Guatemala.