Recuperar Contraseña

To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Otro Idioma

Tourisme au Guatemala

Plus qu'un voyage, des leçons de vie. Le Guatemala a 42 042 miles carrés dans une grande diversité: villes coloniales, Ruines Mayas, Côte des Caraïbes, de l'océan Pacifique, les volcans, les espaces Lacs Forêt tropicale humide pour générer sport extrême et a développé une capitale. Cependant, le pays offre plus que cela; chaque visiteur leur laisse des leçons de vie.

Comment ouvrir une entreprise au Guatemala

Pour utiliser au Guatemala, chaque investisseur devrait inscrire votre entreprise dans le registre du commerce. Le processus prend DE12 a19 jours. Le moyen le plus simple et le plus rapide de le faire est par le biais d'un portail Web conçu pour faire tous vos arrangements en ligne et avoir une communication directe avec les institutions impliquées dans le processus d'ouverture: Mon Commerce.

Investissements en Amérique latine

L'Amérique latine est une région d'une grande importance économique et très attrayant pour les investissements étrangers, ce qui représente 13,5% de l'investissement étranger direct dans le monde entier, selon la CNUCED. Pour renforcer les échanges commerciaux et les investissements étrangers dans la région, la BID a créé ConnectAmericas, un réseau social pour la promotion des affaires et de l'investissement dans la région. Voir plus de:

Guatemala climatique

Guatemala, le pays de l'éternel printemps, est un pays avec un climat exceptionnel. Avec une température moyenne de 21 ° C (70 ° F) pendant toute l'année et plus de 360 ​​microclimats le long de ses 108 889 km2 (42 042 mi2), le pays permet la réalisation d'un certain nombre d'activités et le rendent unique dans le monde.

Situation et de la politique financière

Le Guatemala est un pays en plein essor économique. Étant la plus grande économie d'Amérique centrale, est largement diversifié dans les produits et destinations. En outre, la stabilité macro-économique est largement reconnue; l'un des l'inflation, la stabilité faible et contrôlée taux de change et l'un des plus faibles de la dette extérieure de l'Amérique latine. Télécharger ce document en chiffres Guatemala:

Guatemala, un pays de vivre

Avec de beaux paysages, la diversité culturelle, une abondance d'attractions historiques et culturelles, une capitale très développé et étant l'un des 10 pays les plus heureux du monde et l'un des 10 pays les plus positifs, le Guatemala est certainement un pays unique vivre et profiter.

“Au Guatemala les avantages fiscaux pour établir une nouvelle entreprise sont attractifs, l’ambiance des affaires est positive et la main d’œuvre est excellente”. -Federico Medinilla, DG Xerox Guatemala
“Pour l’un de nos principaux clients, Allied Global, opérateur de centre d’appel au Guatemala, est son deuxième fournisseur de services”. -Germán López, Directeur de la Stratégie Allied Global
EGS
“Le Guatemala est notre principal marché émergent en Amérique latine. Tous nos clients sont heureux de faire des affaires au Guatemala”. -José Guillermo Ramírez, Vice-Président des opérations EGS Guatemala
“Le Guatemala présentait un modèle d’affaires unique et intéressant. Nous avons trouvé au Guatemala un défi, nous avons pris le risque et cela a fonctionné” Juan Martínez Venegas, Gérant Général Marhnos Guatemala
27 Mars, 2017 04:46:11
Guatemala,
Croissance du Guatemala
Attirer l'investissement étranger direct, a connu une croissance de 400%, atteignant l'année 2013 sera 1,3 millions de dollars US.
#WhyGuatemala
Université au Guatemala?
Il a la plus grande population d'étudiants de tous les 312,700 étudiants inscrits dans les centrales de 14 universités.
#WhyGuatemala
Pourquoi Guatemala?
Le Guatemala est dans les 10 pays les plus heureux dans le monde selon l'indice Happy Planet de New Economics Foundation.
#WhyGuatemala
Guatemala
Le Guatemala est des villes les plus développés d'Amérique centrale du Mexique, DF à Bogota, en Colombie.
#WhyGuatemala
1
2
3
4

Establecimiento de Negocios

COMMENT CREER UNE ENTREPRISE AU GUATEMALA ?
5 ELEMENTS QUE TOUT INVESTISSEUR DOIT CONNAITRE.

Pour investir au Guatemala, il est important de se familiariser avec le contexte juridique et fiscal relatif à l’ouverture de n’importe quel type de commerce dans ce pays. Les étapes pour y parvenir sont faciles car les conditions légales et économiques qu’impliquent ce processus se trouvent dans un cadre légal, clair, dynamique et caractérisé par des avantages fiscaux pour le nouvel investisseur. 

Comment enregistrer ma société?

Les 5 éléments les plus importants dans un processus type de nouvel investissement sont:

Enregistrer l’entreprise au Guatemala

Connaître les impôts à payer

Connaître les avantages fiscaux que l’on peut obtenir en fonction de la spécificité de l’entreprise que l’on souhaite créer

Connaître le code du travail et les obligations qui en découlent vis à vis des employés

Et enfin mais pas des moindres, connaître parfaitement les questions migratoires

Titre de séjour temporaire :

Si un étranger souhaite rester dans le pays plus longtemps, occuper un poste de travail dans le secteur public ou privé au Guatemala ou s’il désire s’établir commercialement, il devra obtenir une résidence temporaire. Ce type de résidence lui permettra de rester dans le pays pour une période maximale de 2 ans et pourra être renouvelée pour deux périodes de la même durée (soit un total de 6 ans). De cette manière la personne pourra travailler de forme légale ou bien faire des investissements dans le pays.

 
Visa d’Affaires :

Pour des raisons d’affaires, un visa valable pour 180 jours peut être délivré, il peut être renouvelé pour une période similaire. Le demandeur devra être dûment accrédité par l’entreprise qu’il représente.

Titre de séjour permanent :

Si un étranger souhaite s’installer dans le pays de manière permanente, il pourra le faire après avoir établi son domicile dans le pays. Dans ce cas, les étrangers pourront demander leur titre de séjour permanent selon les modalités suivantes:

Résidents pensionnés (retraités) et/ou rentiers :

Ce sont les étrangers qui disposent de revenus permanents venant d’un pays tiers ou qui sont bénéficiaires d’une pension ou d’une retraite de l’Etat, d’un organisme international ou d’une entreprise particulière et ayant décidé de résider au Guatemala pour une durée indéfinie sans se consacrer à une activité rémunérée.

Titre de séjour pour mariage :

Les étrangers mariés avec des ressortissants guatémaltèques depuis au moins un an.

Résidents qui produisent des revenus dans le pays :

les étrangers qui reçoivent des revenus de leurs activités au Guatemala.

Visa d’entrée au Guatemala
Plusieurs pays n’ont pas besoin d’un visa d’entrée pour le Guatemala.

PRIX:
Visa simple et visa de tourisme 25.00 $ pour une entrée
Visa multiple 50.00 $ entrées multiples (valable 90 jours)
Visa d’affaires 50.00 $ entrées multiples (valable 180 jours)

Inscription de l’entreprise

Si un investisseur souhaite faire fonctionner son entreprise au Guatemala, il devra l’inscrire au Registre du Commerce. Le processus prend entre 12 et 19 jours.

La manière la plus rapide et la plus facile de le faire consiste à se connecter sur le site Web où vous pourrez effectuer toutes vos démarches en ligne et être en communication directe avec les toutes institutions utiles, c’est-à-dire : l'inspection générale de l'administration fiscale (SAT), le Registre du Commerce, l'Institut guatémaltèque de Sécurité sociale (IGSS), le Ministère du travail et Le Journal d’Amérique centrale (Journal officiel).

Lien: minegocio.gt

Comment ouvrir une entreprise au Guatemala?
Comment postuler à une zone franche ?

L’entreprise devra demander à la Direction de la Politique Industrielle du Ministère de l’Economie une autorisation d’opération de l’usager, par l’intermédiaire de l’opérateur de ladite zone.
Vous devez apporter les documents suivants afin de postuler:

Nomination du représentant légal de l’Usager
Registre de commerce de l’entreprise
User registration record from the Unified Tax Registry.
Certificat d'inscription de l'usager dans le Registre Fiscal unifié
Liste des produits à exporter en précisant les unités de mesure, les tarifs douaniers, si tel est le cas
Liste des machines, des équipements et des outils à importer, avec leurs tarifs douaniers, triées par ordre croissant, si tel est le cas

Bénéfices fiscaux que peut obtenir par une toute entreprise située dans une zone franche:

Exonération d’impôts
Droits de douane et taxes applicables à l'importation de machines, d’équipements, d’outils, de matières premières, de fournitures, de produits semi-finis, de conditionnement, d’emballage, de composants et de produits utilisés dans la production de biens et dans la fourniture de marchandises
Exonération de l’Impôt sur le Revenu pour une période de 10 ans
Exonération de la TVA pour le transfert des marchandises effectués dans et entre les zones franches.
Comment bénéficier des activités d’exportation et de sous-traitance?

Pour jouir des bénéfices offerts par cette incitation fiscale, l’entreprise devra présenter une demande à la Direction de la Politique industrielle du Ministère de l’Économie, accompagnée d’un rapport technique économique, signé par le représentant légal ou par le propriétaire de l’entreprise. Pour de plus amples informations consultez le site:guatemala.eregulations.org
Les avantages fiscaux sont:

Suspension temporaire du paiement des droits de douane et de la TVA pour l’importation des matières premières, des produits intermédiaires ou autres, qui seront exportés à nouveau dans une période inférieure à un an.
Exonération des droits de douane et de la TVA à l’importation de machines et équipements.
Exonération de l’Impôt sur le Revenu des bénéfices provenant des exportations pour une période de 10 ans.
Impôts

Les impôts à payer par l’investisseur et son entreprise sont:

Impôt sur les sociétés ( Impuesto Sobre la Renta - ISR -)

Celui-ci s’applique sur les revenus et les bénéfices de capital et peut se déduire de deux manières:

1.Dans le régime général, l’impôt est de 5% des revenus bruts moins les revenus exonérés. A payer mensuellement.

2. Dans le régime optionnel, l’impôt est de 31% des revenus imposables, déterminé comme déductible et dont la déduction ne pourra être supérieur au 97% des revenus imposables (à l’exception des contribuables ayant des pertes pendant deux périodes annuelles consécutives ou ayant une marge brute inférieure au 4% du total des revenus taxés.

Impôt sur le Revenu (ISR pour les employés)

Celui-ci est payé par les employés de l’entreprise de la manière suivante:

Les salariés ont un revenu exonéré jusqu'à 48 000 quetzales auxquels s’ajoutent 12 000 quetzals de TVA payée et les cotisations de la sécurité sociale (IGSS). Sur le revenu restant, l’impôt s'applique de la façon suivante : de 0.01 quetzals à 300 000 quetzals le taux est de 5 %, au-delà de 300 000 quetzals le taux est de 5 % pour les premiers 300 000 quetzals puis de 7 %. La taxe à la valeur ajoutée (TVA), est une taxe générée par la vente de biens meubles et de droits, la prestation de services sur le territoire national, les importations et la location de biens meubles et immeubles. Le taux d'imposition est de 12 %.

Impôts fonciers - Impuesto Único Sobre Inmuebles (IUSI)

Cet impôt se paye si l’investisseur acquiert un bien immeuble dans le pays (terrain, structures, constructions, dépendances et ses améliorations).

Il est à payer annuellement et est établi en fonction de la valeur d’inscription. Les immeubles ayant une valeur inférieure à 2 000 quetzals ne sont pas assujettis à l’impôt. Pour les immeubles ayant une valeur comprise entre 2 000 et 20 000 quetzals, l’impôt correspondant est de 0,2%, de 20 000 à 70 000 quetzals, l’impôt est de 0,6% et pour les immeubles ayant une valeur supérieure à 70 000 quetzals, il est de 0,9%. Cet impôt se paye trimestriellement.

Informations relatives au traitement des employés et des travailleurs

Pour obtenir des informations précises sur le traitement qu’il convient d’avoir avec les employés de la compagnie, l'investisseur peut se rendre au Ministère du travail et de la prévision sociale. Toutes les lois du travail au Guatemala sont inscrites dans le code du travail.

Les entreprises peuvent embaucher du personnel de deux façons :

1. Pour une durée indéterminée, lorsque la date de cessation d'emploi n'est pas spécifiée

2. Pour une durée déterminée, lorsque vous spécifiez la date de rupture du contrat ou s’il est prévu qu’un fait ou une circonstance particulière mettra fin à la relation de travail

Heures de travail selon le Code du travail
Français